Arabesques. L'aventure de la langue arabe en occident Zoom

Arabesques. L'aventure de la langue arabe en occident

Baraké, Bassam, Walter, Henriette, éd Points, 350 pages, Broché, Octobre 2007

Baraké, Bassam Walter, Henriette

Dans cet ouvrage, qui se voudrait à la fois sérieux et distrayant, c'est un peu l'histoire de l'Orient mêlée à celle de l'Occident que l'on découvre, mais sous un angle unique et très particulier, celui de deux langues, lointaines par leurs origines, mais qui se sont croisées et influencées au hasard de l'histoire : l'arabe et le français.

En savoir plus

9782757802441

Disponibilité : en stock

Attention : dernières pièces disponibles !

7,90 €

Rating: 2.7/5 (15 votes cast)

«Dans cet ouvrage, qui se voudrait à la fois sérieux et distrayant, c'est un peu l'histoire de l'Orient mêlée à celle de l'Occident que l'on découvre, mais sous un angle unique et très particulier, celui de deux langues, lointaines par leurs origines, mais qui se sont croisées et influencées au hasard de l'histoire : l'arabe et le français. Alors que le français s'est développé de façon originale pour des raisons essentiellement politiques, l'arabe doit ses spécificités à l'histoire religieuse et à l'importance du Coran, livre sacré, dont le texte, selon la tradition, a été révélé à Mahomet par l'archange Gabriel et dont la forme définitive a été fixée juste après la mort du Prophète, vers le milieu du VIIe siècle. L'attachement à ce livre culte s'est prolongé au cours des siècles auprès de toutes les populations islamisées, si bien que, malgré la diversification de la langue arabe au gré de l'expansion de l'Islam, le livre du Coran n'a jamais cessé de constituer un lien très fort entre tous les musulmans. On comprend dès lors l'importance que ces derniers ont attachée depuis l'origine à l'étude de leur langue, qu'ils considéraient comme sacrée. Objet d'un intérêt passionné, la langue arabe est par ailleurs devenue le support d'un art de l'écriture où la lettre, habillée de dessins et d'arabesques, constitue le seul élément ornemental admis dans les palais et dans les mosquées. Née au sein de populations nomades vivant dans la péninsule Arabique, la langue arabe a connu un destin hors du commun, à la suite de l'expansion extraordinaire de la religion musulmane sur un territoire qui s'étendra en moins de deux siècles de l'Atlantique à l'Indus. Cette langue, dès le Moyen Age, s'est trouvée en contact avec les langues de l'Occident, lors de la fondation des dynasties andalouses en Espagne à partir du VIIIe siècle, puis au cours des croisades et, vers le XIIIe siècle, à la cour de Frédéric II de Hohenstaufen en Sicile, une île tout imprégnée de cet art poétique arabe qui allait influencer la poésie sicilienne, puis la littérature italienne. Le monde de la science arabe y était aussi largement représenté par de grands savants, qui vivaient en Sicile mais aussi à Naples, à Salerne, à Tolède, à Grenade ou à Séville. C'est surtout par le nombre considérable de traductions élaborées entre le VIIIe et le XIIIe siècle, d'abord du grec à l'arabe, puis de l'arabe au latin - et aux langues issues du latin - que l'on peut mesurer tout ce que l'Occident doit à la science arabe. La traduction a encore joué un rôle, mais sur le plan littéraire, cette fois, avec les Mille et une Nuits car c'est à partir de leur traduction française par Antoine Galland au XVIIIe siècle que s'est développé dans toute l'Europe un attrait irrésistible pour l'Orient. Toutefois, la langue arabe garde encore une partie de son mystère en Occident et cet ouvrage permettra peut-être d'en dévoiler certains de ses aspects les moins connus...» Extrait de l'introduction

  • Auteur(s) Baraké, Bassam & Walter, Henriette
  • Editeur Points
  • Date de parution Octobre 2007
  • Collection Le goût des mots
  • Hauteur (mm) 178
  • Largeur (mm) 109
  • Epaisseur (mm) 21
  • Poids (g) 205
  • Format Broché
  • Langue Français
  • Pages 350

Bassam Baraké (né à Tripoli le 27 avril 1950) est un linguiste libanais. Professeur de linguistique française et arabe à l'Université libanaise à Beyrouth, il est aussi membre du conseil supérieur de l'Institut supérieur arabe de traduction (Ligue des États arabes), et secrétaire général de l'Union des traducteurs arabes (Beyrouth).

Du même auteur

Henriette Walter, née en 1929 à Sfax (Tunisie), est une linguiste française, professeur émérite de linguistique à l'université de Haute-Bretagne à Rennes, et directrice du laboratoire de phonologie à l'École pratique des hautes études à la Sorbonne. Elle est la mère d’Hector Obalk. Elle a rédigé des ouvrages de linguistique très spécialisés aussi bien que des ouvrages de vulgarisation (Le français d’ici, de là, de là-bas).

Du même auteur

Voir plus

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Arabesques. L'aventure de la langue arabe en occident

Arabesques. L'aventure de la langue arabe en occident

Dans cet ouvrage, qui se voudrait à la fois sérieux et distrayant, c'est un peu l'histoire de l'Orient mêlée à celle de l'Occident que l'on découvre, mais sous un angle unique et très particulier, celui de deux langues, lointaines par leurs origines, mais qui se sont croisées et influencées au hasard de l'histoire : l'arabe et le français.

Donner votre avis