Le Maroc de Gabriel Veyre 1901-1936 (Epuisé) Zoom

Le Maroc de Gabriel Veyre 1901-1936 (Epuisé)

Jacquier Philippe, Pranal Marion et Abdelouahab Farid, éd Kubik Editions, 190 pages, Relié, Octobre 2005

Jacquier Philippe, Pranal Marion et Abdelouahab Farid

A 30 ans, Gabriel Veyre abandonne son métier d'opérateur du cinématographe pour les frères Lumière et part au Maroc initier le jeune sultan Moulay Abd el-Aziz aux mystères de la chambre noire. Témoin privilégié de la vie animée de la cour, Gabriel Veyre photographie sans relâche l'intimité du palais, mais aussi les scènes de vie quotidienne dans les ruelles de Marrakech...

En savoir plus

9782350830186

Disponibilité : en stock

Attention : dernières pièces disponibles !

49,00 €

Rating: 1.0/5 (1 vote cast)

A 30 ans, Gabriel Veyre abandonne son métier d'opérateur du cinématographe pour les frères Lumière et part au Maroc initier le jeune sultan Moulay Abd el-Aziz aux mystères de la chambre noire. Témoin privilégié de la vie animée de la cour, Gabriel Veyre photographie sans relâche l'intimité du palais, mais aussi les scènes de vie quotidienne dans les ruelles de Marrakech. Il trouve dans les paysages de l'Atlas et du littoral, dans l'architecture des villes et des villages, une source inépuisable d'inspiration. Jusqu'à sa mort, en 1936, il va dresser un portrait unique du Maroc du début du XXe siècle, un Maroc poétique et légendaire, vibrant de luminosité. A travers un choix des plus beaux clichés de ce virtuose de l'autochrome - premier procédé de photographie en couleurs -, ce livre nous invite à un superbe voyage, tout en nuances et en subtilités, dans le passé d'un Maroc éternel.

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Le Maroc de Gabriel Veyre 1901-1936 (Epuisé)

Le Maroc de Gabriel Veyre 1901-1936 (Epuisé)

A 30 ans, Gabriel Veyre abandonne son métier d'opérateur du cinématographe pour les frères Lumière et part au Maroc initier le jeune sultan Moulay Abd el-Aziz aux mystères de la chambre noire. Témoin privilégié de la vie animée de la cour, Gabriel Veyre photographie sans relâche l'intimité du palais, mais aussi les scènes de vie quotidienne dans les ruelles de Marrakech...

Donner votre avis