L'éloge du vin (Al Khamriya) : Poème mystique d'ibn al-Fâridh Zoom

L'éloge du vin (Al Khamriya) : Poème mystique d'ibn al-Fâridh

Ibn al-Fârid, 'Omar, éd Véga, 222 pages, Broché, Octobre 2002

Ibn al-Fârid, 'Omar

" Nous avons bu à la mémoire du Bien-Aimé un vin qui nous a enivrés avant la création de la vigne. " Cette belle métaphore tirée du chef d'œuvre d'Ibn Al Fâridh (1181-1235) L'Eloge du Vin (Al-Khamriya) a marqué d'une empreinte indélébile toute la mystique musulmane. Ce dernier est un des plus grand poètes de langue arabe, à l'égal de Rumi pour la langue persane.

En savoir plus

9782858293230

Disponibilité : en stock

16,00 €

Rating: 3.2/5 (10 votes cast)

" Nous avons bu à la mémoire du Bien-Aimé un vin qui nous a enivrés avant la création de la vigne. "
Cette belle métaphore tirée du chef d'œuvre d'Ibn Al Fâridh (1181-1235) L'Eloge du Yin (Al-Kkamriya) a marqué d'une empreinte indélébile toute la mystique musulmane. Ce dernier est un des plus grand poètes de langue arabe, à l'égal de Rumi pour la langue persane.
Comme le Cantique des Cantiques, la Nuit obscure et les Cantiques spirituels de Jean de la Croix, Ibn Al Fâridh exprime l'amour divin sous des figures profanes. Il use avec virtuosité et imagination créatrice, de toutes les ressources du symbolisme érotique et bachique si présents dans la poésie mystique arabe et persane, tout particulièrement chez Ibn 'Arabî, Hâfiz et Omar Khayyâm.
Le traducteur, Emile Dermenghem, a fait précéder sa traduction d'une pertinente étude sur le soufisme et la mystique comparée ; elle est suivie des commentaires de Nabolosî et Bourînî, éclairages indispensables pour une meilleure compréhension de ce trésor de la poésie mystique arabe et universelle.
" Prends-le pur, ce vin, ou ne le mêle qu'à la salive du Bien-Aimé ; tout autre mélange serait coupable... "

  • Auteur(s) Ibn al-Fârid, 'Omar
  • Editeur Véga
  • Date de parution Octobre 2002
  • Collection L'anneau d'or
  • Hauteur (mm) 180
  • Largeur (mm) 130
  • Epaisseur (mm) 20
  • Poids (g) 232
  • Format Broché
  • Langue Français
  • Traduction Dermenghem, Emile
  • Pages 222

Omar Ibn Al Faridh ou Ibn al-Fârid (né en 1181 au Caire et mort dans cette même ville en 1235) est un poète arabe et égyptien. C'est un des plus grands poètes mystiques du soufisme au XIIe siècle.

Son père était juge et une personnalité importante du gouvernement. Très jeune, Ibn al-Fârid fit des retraites dans des oasis proches de la ville. Il suivit ensuite sa scolarité dans une école de droit religieux. Il vécut quelque temps à La Mecque, devint maître de hadith mais aussi de poésie. Il refusa cependant les propositions qui lui furent faites d’écrire des chants de propagande politique.

Sa poésie est entièrement d’inspiration soufie et plusieurs de ses poèmes ont été écrits, selon les sources, en état de ravissement spirituel. On considère ceux-ci comme un des sommets de la mystique de langue arabe. Ils sont encore appris et vénérés aujourd’hui.

Ibn Al-Fârid est connu pour sa poésie mystique d'inspiration bachique. Le vin est pour lui l'allégorie de l'ivresse spirituelle. Son poème le plus célèbre est précisément intitulé Le poème bachique (Al-Hkamriya).

Du même auteur

Voir plus

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

L'éloge du vin (Al Khamriya) : Poème mystique d'ibn al-Fâridh

L'éloge du vin (Al Khamriya) : Poème mystique d'ibn al-Fâridh

" Nous avons bu à la mémoire du Bien-Aimé un vin qui nous a enivrés avant la création de la vigne. " Cette belle métaphore tirée du chef d'œuvre d'Ibn Al Fâridh (1181-1235) L'Eloge du Vin (Al-Khamriya) a marqué d'une empreinte indélébile toute la mystique musulmane. Ce dernier est un des plus grand poètes de langue arabe, à l'égal de Rumi pour la langue persane.

Donner votre avis