Culture et Impérialisme

Edward W, Said, éd Fayard, 540 pages, Broché, Juillet 2014

Edward W, Said

L'auteur met magistralement au jour l'impensé colonial qui a nourri des hommes et des femmes de culture pourtant pétris de pensées humanistes. Mis enfin à la disposition du public francophone, Culture et impérialisme constitue une oeuvre majeure pour comprendre l'histoire de notre temps.

En savoir plus

9782213607917

Disponibilité : Approvisionnement en cours


26,40 €

Ajouter au panier

Rating: 2.3/5 (20 votes cast)

Publié il y a près de vingt ans en France, L'Orientalisme avait suscité un immense intérêt et de vives polémiques sur la relation de domination que l'Occident a entretenue, et continue d'entretenir, avec le monde musulman. L'auteur y démontrait que l'Orient n'est qu'un fantasme créé par les orientalistes. Avec Culture et impérialisme, Edward W. Said récidive. Il nous conduit "au coeur des ténèbres" blanches, de cette aventure coloniale constitutive de l'histoire de l'Occident moderne. S'appuyant sur une analyse fine et originale d'oeuvres classiques, que chacun connaît et admire, et sur une méthode analytique originale, il montre comment les grands créateurs du XIXe et du XXe siècles, de Joseph Conrad à Rudyard Kipling, d'Albert Camus à Verdi, de Charles Dickens à Honoré de Balzac, ont évoqué, souvent de manière déformée, voire entériné, cette formidable entreprise de domination de l'" homme blanc ". L'auteur met ainsi magistralement au jour l'impensé colonial qui a nourri des hommes et des femmes de culture pourtant pétris de pensées humanistes. Mis enfin à la disposition du public francophone, Culture et impérialisme constitue une oeuvre majeure pour comprendre l'histoire de notre temps.

  • Auteur(s) Edward W, Said
  • Editeur Fayard
  • Date de parution Juillet 2014
  • Collection Le Monde diplomatique
  • Hauteur (mm) 235
  • Largeur (mm) 150
  • Epaisseur (mm) 30
  • Poids (g) 850
  • Format Broché
  • Langue Français
  • Traduction Chemla, Paul
  • Pages 540

Edward Wadie Saïd, (Jérusalem, 1er novembre 1935 - New York, 25 septembre 2003) est un universitaire, théoricien littéraire et critique palestino-américain.

Il a enseigné, de 1963 jusqu'à sa mort en 2003, la littérature anglaise et la littérature comparée à l'université Columbia de New York. Il est l'auteur de nombreux livres de critique littéraire et musicale, il a beaucoup écrit aussi sur le conflit israélo-palestinien et sur le Moyen-Orient. Robert Fisk a dit de lui qu'il était la « voix politique la plus puissante [most powerful political voice] » pour les Palestiniens.

Son ouvrage le plus célèbre est L'Orientalisme. L'Orient créé par l'Occident (Orientalism), publié en 1978 et traduit en français aux Éditions du Seuil en 1980. L'ouvrage eut un retentissement international et fut traduit en trente-six langues ; il est considéré comme un des textes fondateurs des études postcoloniales.

Du même auteur

Voir plus

Voir plus

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Culture et Impérialisme

Culture et Impérialisme

L'auteur met magistralement au jour l'impensé colonial qui a nourri des hommes et des femmes de culture pourtant pétris de pensées humanistes. Mis enfin à la disposition du public francophone, Culture et impérialisme constitue une oeuvre majeure pour comprendre l'histoire de notre temps.

Donner votre avis