Dans l'ombre de l'occident. Suivi de Les arabes peuvent ils parler ? Zoom

Dans l'ombre de l'occident. Suivi de Les arabes peuvent ils parler ?

Boulbina Luste, Seloua, Edward W, Said, éd Payot et Rivages, 205 pages, Broché, Février 2014

Boulbina Luste, Seloua Edward W, Said

Sur l’expérience de l’exil, les rapports entre Juifs et Palestiniens, le racisme, le colonialisme, ou encore le rôle politique de la littérature, trois entretiens limpides (« Dans l’ombre de l’Occident », « Entre deux cultures », « L’Europe et ses Autres ») où Edward Said revient sur son œuvre et fournit des clés pour mieux comprendre la portée de sa pensée...

En savoir plus

9782228910538

Disponibilité : en stock

Attention : dernières pièces disponibles !

8,15 €

Rating: 2.3/5 (16 votes cast)

Sur l’expérience de l’exil, les rapports entre Juifs et Palestiniens, le racisme, le colonialisme, ou encore le rôle politique de la littérature, trois entretiens limpides (« Dans l’ombre de l’Occident », « Entre deux cultures », « L’Europe et ses Autres ») où Edward Said revient sur son œuvre et fournit des clés pour mieux comprendre la portée de sa pensée. L’ensemble est suivi d’un essai de Seloua Luste Boulbina sur la manière dont les Arabes déracinés parlent d’eux-mêmes.

Seloua Luste Boulbina est agrégée de philosophie et docteur en sciences politiques. Chercheuse associée à l'Université de Paris VII (France), elle s'intéresse aux questions postcoloniales dans leurs dimensions politiques et culturelles. Elle est responsable de séminaire au Collège international de philosophie et collabore à diverses revues .

Elle a notamment publié Le Singe de Kafka et autres propos sur la colonie (Parangon, 2008) et a édité les textes de Tocqueville Sur l'esclavage (Actes Sud, 2008) et Sur l'Algérie (Garnier Flammarion, 2003). Elle a dirigé le numéro 58 de la revue Rue Descartes (PUF, 2007) : "Réflexions sur la postcolonie". Elle travaille également sur les arts visuels et a collaboré avec de nombreux artistes et Coline Lee-Toumson qui est la directrice artistique du festival Vibrations Caraïbes.

Du même auteur

Edward Wadie Saïd, (Jérusalem, 1er novembre 1935 - New York, 25 septembre 2003) est un universitaire, théoricien littéraire et critique palestino-américain.

Il a enseigné, de 1963 jusqu'à sa mort en 2003, la littérature anglaise et la littérature comparée à l'université Columbia de New York. Il est l'auteur de nombreux livres de critique littéraire et musicale, il a beaucoup écrit aussi sur le conflit israélo-palestinien et sur le Moyen-Orient. Robert Fisk a dit de lui qu'il était la « voix politique la plus puissante [most powerful political voice] » pour les Palestiniens.

Son ouvrage le plus célèbre est L'Orientalisme. L'Orient créé par l'Occident (Orientalism), publié en 1978 et traduit en français aux Éditions du Seuil en 1980. L'ouvrage eut un retentissement international et fut traduit en trente-six langues ; il est considéré comme un des textes fondateurs des études postcoloniales.

Du même auteur

Voir plus

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Dans l'ombre de l'occident. Suivi de Les arabes peuvent ils parler ?

Dans l'ombre de l'occident. Suivi de Les arabes peuvent ils parler ?

Sur l’expérience de l’exil, les rapports entre Juifs et Palestiniens, le racisme, le colonialisme, ou encore le rôle politique de la littérature, trois entretiens limpides (« Dans l’ombre de l’Occident », « Entre deux cultures », « L’Europe et ses Autres ») où Edward Said revient sur son œuvre et fournit des clés pour mieux comprendre la portée de sa pensée...

Donner votre avis