Science et religion en Islam : des musulmans parlent de la science contemporaine

Guiderdoni, 'Abd al-Haqq, Collectif, éd Al Bouraq, 388 pages, Broché, 2012

Guiderdoni, 'Abd al-Haqq Collectif

Des scientifiques musulmans prennent la parole pour expliquer comment ils comprennent leur pratique de la science au plus haut niveau, dans le contexte de leur culture et de leur foi. Ils font part de leur enthousiasme, de leurs interrogations, de leur perplexité. Qu’est-ce qui, dans leur lien à l’islam, les motive pour faire de la science ?...

En savoir plus

9782841614899

Disponibilité : en stock

Attention : dernières pièces disponibles !

29,00 €

Rating: 2.9/5 (13 votes cast)

Des scientifiques musulmans prennent la parole pour expliquer comment ils comprennent leur pratique de la science au plus haut niveau, dans le contexte de leur culture et de leur foi. Ils font part de leur enthousiasme, de leurs interrogations, de leur perplexité. Qu’est-ce qui, dans leur lien à l’islam, les motive pour faire de la science ? Peut-il y avoir une « science islamique », ou la science n’est-elle pas plutôt un legs universel ? N’y a-t-il pas, quand même, une façon propre aux musulmans de pratiquer cette science universelle ? Ces mathématiciens, physiciens, biologistes et astrophysiciens nous présentent certains enjeux de la science contemporaine qui semblent en résonance avec la pensée islamique et qui, en cela, les intriguent particulièrement. Des islamologues nous rappellent alors la permanence de certains grands thèmes au sein de la pensée musulmane, et explorent leur degré de pertinence pour aborder les questions actuelles. Très tôt dans l’histoire de la pensée musulmane s’est posé le problème des relations entre raison et foi, dans une perspective qui est celle de l’unité de la connaissance. Les plus grands penseurs ont alors pris soin de montrer qu’il y a de la place pour l’une et pour l’autre.
Un message, hélas ! largement oublié aujourd’hui. Philosophes et sociologues réfléchissent enfin sur l’importance de ces questions pour que le monde musulman puisse trouver en lui-même les chemins d’une réconciliation avec son avenir. Il faut en effet que l’islam trouve, dans son patrimoine intellectuel, les ressources pour penser aussi le devenir et le multiple qui caractérisent le monde global du XXIe siècle. Ces scientifiques musulmans qui nous proposent leur façon de voir le monde, dans un esprit de dialogue et d’ouverture, viennent contribuer, de manière inédite, à rouvrir la question du sens à laquelle nos sociétés modernes se trouvent confrontées.

Bruno Guiderdoni alias Abd al-Haqq Ismaïl Guiderdoni est astrophysicien, directeur de recherche au CNRS, converti à l'islam en 1986. Il est titulaire d'un doctorat d'université en astrophysique et techniques spatiales (Paris VII, 1986). Il est un spécialiste internationalement reconnu de la formation des galaxies, et travaille actuellement au Centre de Recherche Astrophysique de Lyon, où il dirige l'Observatoire.

Membre du Haut-Conseil de l'ISESCO à l’Éducation, aux Sciences et à la Culture pour l'Occident, il dirige par ailleurs, depuis 1994, l'Institut des Hautes Études Islamiques qu'il a fondé, avec d'autres intellectuels musulmans, pour réfléchir sur la présence de l'islam en Europe. Ancien présentateur de l'émission islamique "Connaître l'islam" sur France 2 (1993-1999), auteur de nombreux articles et contributions à des ouvrages, conférencier invité en Europe, aux États Unis et au Maghreb, il œuvre pour faire connaître la spiritualité musulmane et promouvoir le dialogue interreligieux. Il a également conduit plusieurs programmes internationaux de recherche sur le dialogue entre perspective scientifique et approche religieuse.

Du même auteur

Voir plus

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Science et religion en Islam : des musulmans parlent de la science contemporaine

Science et religion en Islam : des musulmans parlent de la science contemporaine

Des scientifiques musulmans prennent la parole pour expliquer comment ils comprennent leur pratique de la science au plus haut niveau, dans le contexte de leur culture et de leur foi. Ils font part de leur enthousiasme, de leurs interrogations, de leur perplexité. Qu’est-ce qui, dans leur lien à l’islam, les motive pour faire de la science ?...

Donner votre avis