L'islam, un ennemi idéal

éd Albin Michel, Broché, Mars 2014

De tout temps, dans l’histoire de l’Occident, certains groupes ont fait l’objet de haines profondes : les juifs, les catholiques, les protestants, les Africains, les Slaves, les Roms, les homosexuels, et ainsi de suite, malheureusement. Aujourd’hui les principales cibles de se rejet sont les musulmans. Les motifs d’un tel besoin de désigner un « ennemi » peuvent rester obscurs à la raison...

En savoir plus

9782226254801

Disponibilité : en stock

Attention : dernières pièces disponibles !

12,00 €

Rating: 2.8/5 (17 votes cast)

De tout temps, dans l’histoire de l’Occident, certains groupes ont fait l’objet de haines profondes : les juifs, les catholiques, les protestants, les Africains, les Slaves, les Roms, les homosexuels, et ainsi de suite, malheureusement. Aujourd’hui les principales cibles de se rejet sont les musulmans. Les motifs d’un tel besoin de désigner un « ennemi » peuvent rester obscurs à la raison. Une chose est sûre cependant : l’islam est devenu un ennemi idéal. Et si l’intolérance se pare souvent des atours de l’argumentation informée et raisonnable, ce sont toujours les malentendus et l’ignorance qui nourrisse le soupçon et la haine. Il est donc urgent de mettre fin à quelques-unes des méprises les plus frappantes au sujet de l’islam et des musulmans, devenues monnaie courante aussi bien en Europe qu’aux États-Unis. Les idées ont des effets. Il nous revient de ne pas nous satisfaire des tables brossées à la vie de veiller en priorité à ce que les arguments mobilisés dans le débat public soient de bons arguments. C’est la raison d’être de ce livre.

Voir également notre newsletter.

  • Editeur Albin Michel
  • Date de parution Mars 2014
  • Format Broché
  • Langue Français
  • Réalisateur 120

Voir plus

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

L'islam, un ennemi idéal

L'islam, un ennemi idéal

De tout temps, dans l’histoire de l’Occident, certains groupes ont fait l’objet de haines profondes : les juifs, les catholiques, les protestants, les Africains, les Slaves, les Roms, les homosexuels, et ainsi de suite, malheureusement. Aujourd’hui les principales cibles de se rejet sont les musulmans. Les motifs d’un tel besoin de désigner un « ennemi » peuvent rester obscurs à la raison...

Donner votre avis