Epître de ce qu'il faut garder à l'abri des gens inaptes Zoom

Epître de ce qu'il faut garder à l'abri des gens inaptes

Al-Ghazâlî, Abû Hâmid, éd Al Bouraq, 82 pages, Broché, Mars 2017

Al-Ghazâlî, Abû Hâmid

9791022501910

Disponibilité : en stock

Attention : dernières pièces disponibles !

6,64 €

Rating: 3.8/5 (6 votes cast)

Cet ouvrage s'inscrit dans la logique des petits traités de l'imâm Al-Ghazâlî. Une épître centrale car elle révèle d'emblée que toute vérité n'est pas bonne à dire. Que l'islam, comme les traditions précédentes, est structuré selon une hiérarchie de sens que seule une discipline stricte et d'ordre intellectuel permet de saisir. Al-Ghazâlî nous rappelle que mettre un savoir à disposition de gens insuffisamment qualifiés et indignes est interdit. 
Cela conduit à la dépréciation du savoir, le rendant nuisible à ceux qui ne savent pas faire preuve de discernement. L'acquisition d'une science nécessite en effet comme première condition d'en évaluer justement le mérite. En l'occurence, l'imâm nous dévoile dans ce précieux ouvrage les quatre piliers fondamentaux (arkân) de l'islam : la connaissance de la Seigneurie, des anges, de la réalité des miracles et enfin la connaissance de l'au-delà, de la mort et du passage de ce bas monde à l'autre.

  • Auteur(s) Al-Ghazâlî, Abû Hâmid
  • Editeur Al Bouraq
  • Date de parution Mars 2017
  • Collection Revivification des sciences de la religion
  • Hauteur (mm) 210
  • Largeur (mm) 140
  • Epaisseur (mm) 6
  • Poids (g) 100
  • Format Broché
  • Langue Français
  • Traduction Boutaleb, Hassan
  • Pages 82

Abû Hâmid al-Ghazâlî naquit à Tûs en 450/1058. Surnommé de son vivant Hujjat al-islâm (la Preuve de l’Islam), il marqua profondément les sciences religieuses et la spiritualité musulmane. Son ouvrage majeur est Ihyâ’ ‘ulûm al-Dîn dans lequel il traite de l’ensemble des sciences religieuses en 40 livres. Il mourut dans sa ville natale en 505/1111.

Du même auteur

Voir plus

Voir plus

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Epître de ce qu'il faut garder à l'abri des gens inaptes

Epître de ce qu'il faut garder à l'abri des gens inaptes

Donner votre avis