Poché, Christian

Poché, Christian

Christian Poché (1938-2010) était né en Syrie, à Alep, où son grand-père et son père, d’origine autrichienne, avaient été consuls de Tchécoslovaquie puis des Pays-Bas. Il conserva toute sa vie un attachement affectif très fort pour cette ville où il gardait des liens familiaux. Il passa une partie de sa jeunesse au Liban, où il fut Secrétaire général, puis Directeur des Jeunesses Musicales (entre 1961 et 1969). Christian Poché fut également critique musical au journal libanais L’Orient-Le Jour de 1965 à 1967, où il commença à prendre la défense de la musique arabe et de la musique libanaise à une époque où l’occidentalisation culturelle envahissait déjà massivement cette région du monde. Parallèlement, il suivit une formation de musicologie et de composition musicale à Darmstadt entre 1963 et 1967.

À la suite de ses études en Allemagne, il devint chercheur à l’Institut international d’études comparatives de la musique à Berlin (1971-1974) et, simultanément, rédacteur adjoint de la revue The World of Music (1973-1974). Cette première expérience professionnelle fut décisive pour lui : il resta marqué intellectuellement par l’« école allemande » de musicologie comparée, avec son ambition universaliste, ainsi que par l’orientalisme allemand, avec sa rigueur méthodologique.