Du Pasquier, Roger

Du Pasquier, Roger

Né en 1917, licencié en histoire et géographie, Roger Du Pasquier est un journaliste et traducteur suisse qui a publié plusieurs ouvrages  consacrés à l'Islam. Ayant réalisé dans les années 40 des reportages en Orient, il se rapproche de l'orientaliste Jean Herbert (1897-1980) qui manifeste lui aussi dans ses travaux un intérêt profond pour les traditions et spiritualités orientales. Par son intermédiaire il apprend la conversion à l'Islam du métaphysicien français René Guénon, qui publiait depuis de nombreuses années des articles et ouvrages sur les métaphysiques et symbolismes des grandes traditions religieuses -Hindouisme, Christianisme et Islam. Lui aussi converti à l'Islam, R. du Pasquier sera proche des auteurs de "l'école traditionnaliste" qui, dans le sillage des travaux de R. Guénon et Ananda Coomaraswamy (1877-1947), font découvrir au public occidental la profondeur et l'actualité des doctrines traditionnelles portées par les grandes religions : Frithjof Schuon (1907-1998), Titus Burckhardt (1908-1984), Martin Lings (1909-2005) et Seyyed Hossein Nasr (1933). Roger du Pasquier traduira ainsi des ouvrages offrant une alternative à une pensée moderne pétrie de sceptiscisme et de matérialisme : "Qu'est-ce que le soufisme" de Martin Lings (Seuil) "Lumières bouddhiques" de Marco Pallis (Fayard) et "Le Chemin de la Mecque" (Fayard) de l'Autrichien converti à l'Islam Muhammad Asad (Leopold Weiss). Il est également l'auteur de plusieurs études : "Découverte de l'Islam" (Seuil), "L'islam entre tradition et révolution" (Togui) ou encore, en collaboration avec William Austin et Vincent Mansour Monteil "Le Monde arabe : Tradition et renouveau" (Edita Lazarus).