Laroui Abdallah

Laroui Abdallah

Abdallah Laroui, né le 7 novembre 1933 à Azemmour, est un universitaire, historien, islamologue et romancier marocain. Agrégé de langue et civilisation arabe, il a enseigné à l'université Mohammed-V de Rabat jusqu'en 2000.

Auteur d'une synthèse de l'histoire du Maghreb, éditée chez Maspero en 1970 et préfacée par Maxime Rodinson en 1982, Laroui se fait connaitre avec son livre L'Idéologie arabe contemporaine puis Islam et Modernité (1987). Dans son premier ouvrage, il analyse les ressorts sur lesquels la « conscience arabe contemporaine » se fonde pour tenter une opposition face à ce qu'on considère comme son « éternel autre », « l'Occident ». L'analyse de Laroui fait date et consacre l'historien en tant que critique de la « conscience arabe contemporaine » ; contemporain des débats lancés par Edward Said sur l'Orientalisme, il était également critique de la notion d'« Occident » (et de son symétrique, l'Orient - ou l'islam, ou l'arabité) comme forme essentielle, atemporelle et immuable. Selon lui, la croyance en un tel Occident mythifié conduisait au sophisme opposant l'Orient - ou/et l'islam - au libéralisme.

Il est aussi l’auteur de plusieurs essais, de romans et de témoignages qui l’ont rendu célèbre dans le monde arabe, en Europe et aux États-Unis. En 2000, il est lauréat du Premi Internacional Catalunya en Espagne. En 2017, il est désigné personnalité culturelle arabe de l’année à Abou Dabi. Le secrétariat général du Prix Cheikh Zayed a souligné que le penseur et écrivain marocain a été choisi pour son rôle intellectuel et culturel et son influence dans la pensée arabe contemporaine.