Dabbâgh, 'Abd al-'Azîz al-

Ce Cheikh ummî – n’ayant reçu aucune formation théologique – fut un maître spirituel de la confrérie Shâdhiliyya et l’un des plus grands interprètes des doctrines soufies. Il s'illustra par l'étendue de ses connaissances religieuses qui marqueront ses auditeurs dont une part étaient issus du milieu des savants marocains. La nature inspirée de ses connaissances en fit une des figures majeures du “saint illetré” ayant une audience tant en milieu populaire qu'en milieu savant. Son enseignement oral fut recueilli par un disciple très versé dans les sciences islamiques et notamment dans le Hadith, Ibn al-Mubârak al-Lamtî (m. 1156/1743). Al-Dabbâgh mourut à Fès en 1142/1720 où il est enterré.