Al-Kharaqânî, abû al-Hassan

Abu al-Hassan Ali ibn Ahmad ibn Ja’far ibn Salmān Kharaqāni ou Shaikh Abul-Hassan Kharaqāni est l'un des maîtres les plus créatifs du soufisme iranien. Il est né en 352 de l'hégire (963 A.D.) à Kharaqân, village proche de Bastâm, dans la région de Khorassan au nord-est de l'Iran actuel. Il est mort en 425 de l'hégire dans le même village. Kharaqâni est un homme qui ne sait ni lire ni écrire jusqu'à la fin de sa vie; pourtant vénéré par les plus grands maîtres soufis de son époque tel Abu Sa'id Abu'l Kheyr, Qoshayri, Ansâri...

Son rang dans la mystique iranienne et musulmane est incontestablement parmi les soufis les plus inventifs, les plus créatifs. Apparemment, la confrérie qui a déclaré ses liens avec Kharaqâni en premier lieu est celle des Naqshbandi.

Farid ud-Din 'Attâr de Nishâbur lui consacre un grand chapitre dans son livre Tazkirat ul-Awliyâ, Le mémorial des Saints. Kharaqâni parlait en persan et tous ce qui nous est parvenu par ses dires est en persan, dans le dialecte de Khorassân.