Lings, Martin

Lings, Martin

Il naquit en Angleterre en janvier 1909 dans une famille protestante. Après avoir découvert les ouvrages de René Guénon, il fit la rencontre de Frithjof Schuon en 1938 et entra en Islam. C’est alors qu’il reçut le nom d’Abû Bakr Sirâj al-Dîn. Après avoir été conservateur des manuscrits arabes à la British Library, il se consacra entièrement à ses fonctions de maître spirituel et à ses travaux d’écriture. Parmi ses ouvrages qui firent date, citons : Un Saint soufi du XX ème siècle ; Le Prophète Muhammad. Sa vie d’après les sources les plus anciennes ; et Qu’est-ce que le soufisme ? Il mourut en Angleterre en mai 2005.