Le Mahdî et ses Conseillers. Une sagesse pour la fin des temps

Chouiref, Tayeb,

Chouiref, Tayeb

Le Mahdî attendu à la fin des temps a toujours fait l’objet d’une attention particulière en Islam : A travers les siècles, il a nourri la piété populaire autant que la réflexion des théologiens. Mais ce sont, sans conteste, les mystiques et les maîtres spirituels qui nous offrent les exposés les plus précieux.



En savoir plus

9782916337012

Disponibilité : en stock

9,90 €

Rating: 2.3/5 (14 votes cast)

Le Mahdi attendu à la fin des temps a toujoursfait l'objet d'une attention particulière en Islam : A travers les siècles, il a nourri la piété populaire autant que la réflexion des théologiens. Mais ce sont, sans contexte, les mystiques et les maîtres spirituels qui nous offrent les exposés les plus précieux. Le rôle spirituel du Mahdi, décrits dans de nombreux hadiths, ne pouvait manquer d'inspirer celui qui fut nommé al-Chaykh al akbar, le maître spirituel par excellence.
En effet, Ibn Arabi (1165-1240) consacre un chapitre entier de ses Futuhat al-Makkiyya au rôle qu'assumeront, aux cotés de Jésus, le Mahdi et ses conseillers à la fin des temps. Comme toujours dans l'oeuvre d'Ibn Arabi, les interprétations les plus profondes ont leur ultime justification, dans le Coran et le Hadith. En retour, l'exégèse du grand mystique restitue aux deux sources fondamentales de l'Islam leur ampleur et leur profondeur.
L'inspiration d'Ibn Arabi n'est donc pas séparable de la Parole révélée et de l'attitude de faqr - de pauvreté spirituelle - qu'il observe en toutes circonstances : "Sache que je n'ai pas de certitude sur la durée de l'imamat du Mahdi en ce monde car je n'ai rien demandé à Dieu à ce sujet ni touchant un quelconque événement concernant les mondes créés (al-akwan): [Tous ce que je sais dans ce domaine] m'a été enseigné spontanément par Dieu et non suite à une demande.
En effet, je redoute de perdre une part de la connaissance Le concernant (ma'rifati bihi) pendant le temps où je Lui demanderais la connaissance d'un monde ou d'un événement. C'est pourquoi je m'en suis remis à Dieu qui maîtrise tout par Sa Volonté



  • Auteur(s) Chouiref, Tayeb
  • Date de parution Avril 2017
  • Hauteur (mm) 210
  • Largeur (mm) 140
  • Epaisseur (mm) 8
  • Poids (g) 196
  • Format Broché
  • Langue Français
  • Traduction Chouiref, Tayeb
  • Pages 133

Tayeb Chouiref est docteur en islamologie (Université de Strasbourg), spécialiste de la mystique musulmane et des sciences du Hadith. Il a longtemps enseigné la langue arabe dans le secondaire et fut chargé de cours à l’Université Charles de Gaulle (Lille III). Écrivain et conférencier, il a notamment publié Les Citations du Coran expliquées (Eyrolles, 2015), Lire et comprendre le Coran (Tasnîm, 2014) et Les Enseignements spirituels du Prophète (Tasnîm, 2008). Il a également traduit et annoté Le Livre de la patience (La Ruche, 2001) et Le Livre de la science (La Ruche, 2000), deux chapitres de la somme spirituelle de Ghazâlî, Ihyâ ‘ulûm al-dîn, ainsi que Le Mahdî et ses Conseillers (Mille et une lumières, 2006), extrait des Futûhat al-makkiyya d’Ibn ‘Arabî.

Du même auteur

Voir plus

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Le Mahdî et ses Conseillers. Une sagesse pour la fin des temps

Le Mahdî et ses Conseillers. Une sagesse pour la fin des temps

Le Mahdî attendu à la fin des temps a toujours fait l’objet d’une attention particulière en Islam : A travers les siècles, il a nourri la piété populaire autant que la réflexion des théologiens. Mais ce sont, sans conteste, les mystiques et les maîtres spirituels qui nous offrent les exposés les plus précieux.



Donner votre avis